10 actions pour une entreprise cohérente entre son discours managérial et la réalité terrain

Récemment, j’intervenais dans une entreprise, un grand groupe, et j’entendais les collaborateurs raconter leur quotidien. Au même moment, le PDG de cette même entreprise intervenait à l’occasion d’un colloque sur les innovations managériales et la question du bonheur au travail. Son intervention a été un grand succès, son témoignage inspirant, porteur de sens et d’envie pour les dirigeants présents.

Mais à travers ces deux moments concomitants il y avait comme un son mal accordé.

Rien de nouveau sous le soleil, me direz-vous, ce n’est pas la première fois qu’existe cet écart entre les discours et la réalité terrain… Mais à l’heure où l’authenticité des relations managériales, humaines et professionnelles fait la preuve de l’efficacité collective,  j’ai eu envie de partager ma réflexion sur cette question de la cohérence intrinsèque des entreprises, et de vous donner quelques clés de lecture pour comprendre ces biais et mieux les éviter.

Les raisons de ces écarts ? 3 biais perçus issues de ma pratique sur le terrain…

  1. Le dirigeant incarne une forme de management et une culture d’entreprise. C’est un leader. Il est convaincu que toutes ses équipes, tous ses managers partagent spontanément et naturellement la même posture… mais la télépathie ne relève pas encore du management.
  2. Le discours du dirigeant est un élément de langage de la marque pour inscrire l’entreprise dans un territoire de communication qui répond aux codes du marché, à une injonction de responsabilité sociale ou pour répondre aux exigences de partenaires financiers …mais la marque employeur n’est ni une mode, ni une publicité.
  3. Le dirigeant pense qu’à force de le dire les choses vont se faire, il pense que son discours va devenir réalité ? Oui peut-être que ça fonctionnait comme ça avant, mais le mieux est encore de s’engager dans l’action collectivement.

Les dangers de ces écarts ? 3 impacts vus à travers ma pratique sur le terrain

  1. Le dirigeant d’entreprise ou le manager qui prendrait en exemple des success story, des témoignages inspirants, mais qui ne saurait pas comment faire concrètement et qui ne verrait pas d’effet immédiat dans sa propre entreprise pourrait se dire « finalement ce n’est pas pour moi, ça ne marchera pas chez nous » et pourrait baisser les bras…
  2. Les collaborateurs de ces entreprises qui entendent un discours mais ne vivent pas ce qu’ils entendent pourraient se mettre en rejet absolu de ce modèle dans lequel ils ne se retrouvent pas.
  3. Les managers qui sont aux manettes d’une culture d’entreprise mise en scène et qui se sentiraient en difficultés dans leurs pratiques se sentent non reconnus dans les efforts qu’ils fournissent pour inscrire dans la réalité une culture managériale innovante.

Comment éviter les écueils ? Comment donner du sens à un discours auprès de chacun? Comment accompagner dirigeants et collaborateurs à aller dans la même direction ? Comment faire à l’intérieur pour que cela se voit à l’extérieur ?

  1. Accompagner le dirigeant à exprimer sa vision et à la formaliser pour mieux la partager,
  2. Mettre toutes les parties prenantes de l’entreprise en construction d’actions concrètes de mise en œuvre opérationnelle, tous acteurs au service de l’ambition et des objectifs,
  3. Croiser la vision du dirigeant avec celle des collaborateurs,
  4. Donner la priorité de l’attention aux collaborateurs pour ensuite équilibrer la symétrie
  5. Incarner, faire vivre et illustrer une culture et des règles de vie communes,
  6. Donner à chacun un rôle dans l’organisation,
  7. Reconnaitre chacun pour ce qu’il est et ce qu’il sait faire,
  8. Donner la parole à ceux qui vivent l’expérience de votre entreprise,
  9. Célébrer,
  10. Oser.

A vous de jouer pour que discours et terrain ne fassent plus qu’un…

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu