La communication interne, suffisamment sérieux pour qu’on la traite à deux…

Person drawing a People Network illustration with chalk on a blackboard.
Person drawing a People Network illustration with chalk on a blackboard.

C’est le thème de ce séminaire que j’ai eu le plaisir d’animer  cette semaine auprès des  DRH et Dircom des coopératives agricoles de France. Engagés dans des projets de fusion, faisant face à des enjeux d’adhésion interne internationaux, sur un marché à fortes contraintes concurrentielles, alimentaires et réglementaires,  ils ont exprimé le besoin de porter un regard croisé sur la place et le rôle des RH et des communicants sur la question de la communication interne.

Nous vivons aujourd’hui une société en recherche de nouveaux repères, avec un besoin de visibilité identitaire qui créé  et développe de nouveaux modèles de fonctionnement. L’économie du partage est en plein essor, le « co » se généralise à tous les domaines : co-financement, co-working, co-location, co-création (fablab, makers…). Avec,  pour les citoyens, le sentiment de consommer plus et mieux.

[une ébullition par le bas] Aujourd’hui, c’est la société qui bouleverse les entreprises et fait entrer de nouvelles questions sur la gouvernance, le management, les outils.

Dans les années 80/90, les fonctions RH et communication se structurent et se professionnalisent pour se mettre au service de l’information sociale. Mais avec les effets de la globalisation, les enjeux économiques qui prédominent, des fonctionnements en silos, des process de validation parfois très longs et la frilosité de certains dirigeants à s’exprimer les messages sont devenus lissés, politisés, aseptisés. Très loin, trop loin des collaborateurs qui attendent des messages porteurs de sens.

[Un enjeu commun RH et Com pour demain: la relation avec les salariés]. Comment s’adresser à eux dans un contexte de porosité  vis-à-vis de l’externe, dans des entreprises bousculées par une information de masse instantanée et la puissance des réseaux sociaux.

Trait d’union entre la communication et les RH, le dialogue avec les salariés c’est d’abord recréer de la cohésion (intelligence collective, proximité d’intérêt, le même sens pour tous). C’est aussi recréer la proximité en redonnant de la visibilité aux RH, finalement peu connus des collaborateurs car cachés derrière leurs process, et à la com’ parfois trop loin des réalités terrains car proche de la direction générale.

Et si, comme point de départ de ce dialogue, l’écoute des collaborateurs permettait de produire des contenus pertinents, signifiants, fédérateurs ? Et si, comme fil rouge, les managers étaient les meilleurs sponsors de la communication interne ?

A vous lecteurs communicants et RH de créer ces espaces communs pour vous mettre ensemble au service des collaborateurs , des managers et de la performance de l’entreprise.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu